Historique 2 – Carrière SNCF de la 241-P-9

Les 241-P  –  carrière SNCF de la P-9  –  Le dernier train (COPEF)  –  Transfert à Guîtres  –  Un long sommeil…

La 241-P-9 fut mise en service le 28 juin 1949 à Dijon-Perrigny. L’électrification provoque sa mutation le 20 octobre 1952 à Marseille-Blancarde.

histo 241P9 1963 Angers Nantes Historique 2   Carrière SNCF de la 241 P 9

Elle est affectée au Mans le 28 juin 1962. C’est à ce moment que la P9 arborera ses plaques bleues, comme les autres machines du Mans. L’origine de cette couleur est difficile à expliquer, mais l’on sait que, plus tard, les 141-R connaîtront à leur tour des plaques de couleurs assez variées à travers la France…

histo 241P9 plaques bleues Historique 2   Carrière SNCF de la 241 P 9

Le dernier train commercial de la P9 fut le 10720 Nantes – Le Mans, le 22 septembre 1969. Elle est “garée bon état” le 12 novembre 1969.

Afin de la sauver, le Contrôleur Traction Raymond Dauphin fonde, toujours en 1969, au Dépôt de Bordeaux, l’Amicale des Anciens et Amis de la Traction Vapeur SNCF, qui a pour Président d’honneur le fameux ingénieur André Chapelon.

Raymond Dauphin propose la 241-P-9 à la Ville de Bordeaux, qui, selon la mentalité de l’époque, n’éprouve aucun intérêt pour ce genre de patrimoine… Le 26 juillet 1971 elle est présentée en compagnie des 141-R-798, 141-C-100, et 040 TA 17 sur les voies du pont tournant n°1 dépôt du Mans, à l’occasion d’une visite d’ingénieurs japonais.

Les 241-P  –  carrière SNCF de la P-9  –  Le dernier train (COPEF)  –  Transfert à Guîtres  –  Un long sommeil…