La rouleuse du CFTT et avancement du chantier chaudière

Ce samedi 6 novembre une partie des compagnons était promus déménageurs. Nos amis du CFTT (chemin de fer touristique du tarn) ont en effet accepté de nous prêter gracieusement leur rouleuse. La taille de cet appareil ne permettra sans doute pas de cintrer les tôles de grande grande dimension de l’enveloppe, pour lesquelles nous envisageons une convention avec un lycée de la région, mais elle nous permettra d’avancer sur toutes les autres.

Il nous faut donc aller la chercher à Saint-Lieux-lès-Lavaur.

En échange, nous optimiserons le voyage en acheminant vers leur musée du chemin de fer industriel, deux anciennes machines à imprimer les tickets de train. Ces appareils, provenant de l’imprimerie des billets de la SNCF – rue du Château-Landon, près de la gare de l’Est, – étaient actuellement stockées à Toulouse.

Par cette fraiche matinée de novembre, nos « compagnons déménageurs » étaient donc de bonne heure sur le lieu de chargement avec la participation d’un de nos fidèles partenaires venu avec son camion-grue.

 

… Et aux environs de 10h les machines étaient livrées…

 

… et rangées.

Il est maintenant temps de charger la rouleuse qui nous attend près d’un hangar du dépôt des CFTT.

La voilà sanglée et prête pour rejoindre l’atelier de la P9.


Sur le chantier de la chaudière :

Sous le gueulard, les morceaux d’entretoises, restés après suppression de la partie de tôle détériorée, ont été retirés et la plaque de remplacement préparée.

Dans la chambre de combustion et à l’extérieur, tout est prêt pour recevoir les entretoises.

A propos de ces entretoises, Patrick à commencé la réalisation de la première des 19 pièces.